1992 – The Art Of Rebellion

Je ne peux arrêter

Il y a un endroit où j’essaye d’aller, si loin d’ici
Je ferme les yeux, j’essaye de, de disparaître
Je regarde autour ma propre façon
Mais ce que je vois je ne l’est, l’est jamais vraiment connu
J’erre aux alentours jusqu’ ce que je le sente venir et il est
Il est temps de partir
Je ne veux pas être l , tombant en manque de place
La confusion est le consensus, je me bats pour mon espace

Je ne peux arrêter l’emballement, je ne peux arrêter l’emballement
L’emballement des émotions en moi
Maintenant elles s’emballent, je ne peux arrêter l’emballement
L’emballement des émotions en moi

Je l’ai vécu, je le vit, ce n’est pas facile dire
Je l’ai ressentit, je le ressent, c’est juste un autre jour
Cela m’effrayes, pourquoi cela me défie
Tu sais ce n’est pas un beau combat
La pluie me frappe, elle essaye de me casser
Tu sais que quelque chose ne vas pas

Maintenant elles s’emballent, je ne peux arrêter l’emballement
L’emballement des émotions en moi
Maintenant elles s’emballent, je ne peux arrêter l’emballement
L’emballement des émotions en moi
Laisse mon corps libre

Ils ne font pas de ceinture de sécurité pour l’esprit
Alors je ne peux pas accélérer ce voyage

Elles s’emballent, je ne peux arrêter l’emballement des émotions
Aucun droit, je ne peux combattre
Je ne peux arrêter l’emballement des émotions
Je me bat, je me cache, je ne peux arrêter l’emballement des émotions
Hypnotisé, paralysé
Je ne peux arrêter l’emballement des émotions

Je le déteste, il me déteste, comme ma logique
Je l’ai vu, je le vois, je parle littéralement
Autant de mensonge, trop de déniement
Il est temps de faire face aux faits

Tu ne peux m’aider, ces cartes s’occuperons de moi
Jouons l’acte final

Maintenant elles s’emballent, je ne peux arrêter l’emballement
L’emballement des émotions en moi
Maintenant elles s’emballent, je ne peux arrêter l’emballement
L’emballement des émotions en moi
Laisse mon corps libre

Oh non tu l’a vraiment fait cette fois

Je ne peux arrêter l’emballement des émotions
Je ne peux arrêter l’emballement des émotions

Il y a un endroit où j’essaye d’aller, si loin d’ici
Je ferme les yeux mais je ne peux, ne peux pas disparaître

Accepte mon sacrifice

Aucune destination définie
Je m’étourdit jusqu’ ce que quelque chose me trouve
Où je suis aller je ne suis pas sûr
Je ne peux voir, les larmes elles m’aveuglent

(Refrain)
Tu sais que quelque chose ne vas pas
C’est un sacrifice
Pourquoi dois-je payer ce prix
Accepte mon sacrifice

Un vide si plein
Je le couvre avec de l’espérance
Une vision ne pas voir
Je la recouvre avec des explications

(Refrain)

C’est un sacrifice
Non non non non non
C’est un sacrifice un sacrifice

Je navigue hors de la course, direction predue
Il n’y a pas d’issue
Le capitaine abandonne le navire, maintenant la mutinerie
Comment aurais-je pus le suspecter

C’est un sacrifice, c’est un sacrifice, accepte mon sacrifice
C’est un sacrifice, c’est un sacrifice, c’est un sacrifice
Accepte mon sacrifice

Personne n’entends

Je parle avec mes yeux, les mots se déversent
Personne n’entends
Tu me demandes ce qui ne vas pas, mais que puis-je dire
Personne n’entends

J’essaye de te le dire, j’essaye de te le montrer
Comment autrement pourrais-je te le dire, comment autrement pourrais-je te le montrer

Je hurle intérieurement, pourquoi ne peux-tu pas entendre
Personne n’entends
Tu regardes directement travers moi, comme si je n’était pas l
Personne n’entends

(Refrain)
Quand les dernières larmes tombent
Rien n’est lavé
Un autre appel cherche rester
Comme personne n’entends, personne n’entends

Alors quoi que je t’ai fait
Cela fait que tu me fuis
Maintenant je suis assis ici criant en moi-même !
Ne comprenant pas pourquoi personne n’entends

Tu le prends en compte, l’ajustant ta perfection
Personne n’entends
Soustrayant mes sentiments de l’équation
Personne n’entends

Est-ce tout dans mon esprit
Alors ce sera facile trouver

(Refrain)

Alors quoi que je t’ai fait
Cela fait que tu me fuis
Maintenant je suis assis ici criant en moi-même !
Ne comprenant pas pourquoi personne n’entends

Alors si c’est tout, si c’est tout dans mon esprit
Alors ce ne sera, ne sera
Ne sera pas si facile trouver

(Refrain)

Alors que dois-je faire
Pour que tu me consoles
Maintenant je suis assis ici criant en moi-même !
Ne comprenant pas pourquoi personne n’entends
Alors je suis assis ici criant en moi-même !
Bien je suis assis ici criant en moi-même !
Ne comprenant pas pourquoi personne n’entends
Et personne n’entends, personne n’entends, personne n’entends

Perce dans la puissance

J’ai vu la douleur qui conduira un homme plus loin
Qu’aucune route ne te mèneras jamais

Tu fixes le mur, il ne bouge pas, tu dois penser que c’est mauvais
Mais je prouverais qui est le plus fort
Ca n’a pas de sens, du moins pour toi
Mais qui peux le dire, je refuse
Je refuse d’être un martyr

Bienvenue dans la douleur
C’est une heure glorieuse
Dis bonjour la haine
Perce dans la …

Je vais et viens, tes yeux ne peuvent dire
Car tout ce qu’ils voient est que je
Je suis toujours l
Qu’est-ce que tu sens, cela ne peux être bon
Tu as peur de regarder, mais je demande
Qu’est-ce qui effraye le plus

Bienvenue dans la douleur
C’est une heure glorieuse
Dis bonjour la haine
Perce dans la …
N’ai pas peur, ne t’enfuis pas
Perce dans la puissance
Je la veux toute, je la veux toute
Perce dans la puissance

Que disais-tu, ce n’est qu’un mensonge
Ne sois pas effrayer parce que
Maintenant il est temps de l’explorer
Lâche toutes les peurs, tu essayes de dénier
Mais ça ne marcheras pas
Pas plus longtemps tu ne peux l’ignorer

Bienvenue dans la douleur
C’est une heure glorieuse
Dis bonjour la haine
Perce dans la puissance

Monopole du chagrin

Il y a un vent froid dans l’hiver de mon esprit
Une saison qui dure travers les changements du temps
J’essaye si fort parfois
J’aimerais qu’il y ai un report demain
Pas prêt pour discuter avec ce que je ne veux pas trouver

Luttant toujours, juste pour tenir bon
Je veux juste savoir pourquoi c’est moi

Dans une larme il y a un message du cœur
Détaché du bien c’est l’espoir allant s’égarer
Je crie si fort parfois
Trop effrayé pour penser ce qui arrivera demain
Déj beaucoup plus que ce que je peux supporter aujourd’hui

Je ne peux respirer, suffocant comme je suis enseveli par la haine
Et si tristement j’apprends qu’il n’y a pas de justice dans le destin
Je veux juste savoir pourquoi c’est moi
Perdant la course avec des pensées déplacées
Je veux juste savoir pourquoi c’est moi

Tu n’as pas un monopole du chagrin
Tu sais l’abondance en a fait ma voie
Tu n’as pas un monopole du chagrin
Il y a l’abondance qui fait ressentir juste la même chose

Il y a une douleur si folle que je combat mais je ne peux la mater
Et mon esprit bataille comme mon corps tombe faible

Je ne peux ressentir le sentiment mais je ressent comme il fait mal
Je ne peux ressentir le sentiment mais je ressent comme il fait mal
Je ne peux ressentir le sentiment mais je ressent comme il fait mal
Fait mal fait mal
Et je sais que je sais que je ne sais pas si je sais si
Il resterais juste clair alors je verrais et je m’en irais
Je veux juste savoir pourquoi c’est moi
N’ai pas le monopole du chagrin

Tu, tu, tu n’as pas pas, tu n’as pas pas
Tu n’as pas pas, tu n’as pas pas
Il n’y a pas de monopole du chagrin
Pas de monopole du chagrin
Pas de monopole du chagrin
Pas de monopole du chagrin non non non

Tu n’as pas pas pas, tu n’as pas pas pas
Tu n’as pas pas pas, tu n’as pas pas pas
Pas de monopole du chagrin
Monopole du chagrin
Monopole du chagrin
Non non non non non
Tu n’as pas, pas pas pas pas
Tu n’as pas, pas pas pas pas
Tu n’as pas le monopole du chagrin

Nous appelons cela la vengeance maternelle

Est-ce cela le début de la fin

(Refrain)
C’est la vengeance, nous appelons cela la vengeance maternelle
C’est la vengeance, nous appelons cela la vengeance maternelle

[Tu ferais] mieux de ne pas me parler, pas avec ces mots que tu as dit
Je suppose que je devrais accepter ton invitation
Pour boire ta santé
Tout a un début
Et tout a une fin
Toute action a un effet secondaire
Nous appelons cela la vengeance maternelle

(Refrain)

Je ne sais pas si j’exploserais, peut-être que je jetterais juste
Peut-être que je shoterais vraiment spécialement
Mais crois moi, tu sauras
Tu aurais du penser avant de commencer ça
Car tout a une fin
Aucun imbécile négligent n’est innocent
Nous appelons cela la vengeance maternelle
Vengeance, vengeance
C’est le début de la fin

(Refrain)

J’ai vu des crétins venir, j’ai vu des crétins aller
Mais les seuls vrais crétins
Reposent six pieds sous terre
Tout a un début
Et tout a une fin
Toute action a un effet secondaire
Nous appelons cela la vengeance maternelle

(Refrain)

Tu installes une façade, nous allons l’abattre
J’en ai assez de ton attitude désolée de crétin
Je ne délire pas ne baisse pas les yeux
Tu aurais penser avant de commencer ça
Car nous sommes ceux qui l’arrêteront
Aucun imbécile négligent n’est innocent
Nous appelons cela la vengeance maternelle

Vengeance, vengeance
Vengeance, vengeance

Je n’était pas destiné ressentir cela / En sommeil profond

Ne comptant sur rien, les nombres deviennent plus grands
Aveuglé par la raison, tu es en sommeil profond
Compréhension confuse, avec une cale pour la tenir
L’étreinte met la pression, tu es en sommeil profond

Un moment magique
Est-ce trop d’une bonne chose
Recyclée dans la mémoire était-ce
Trop d’une bonne chose
Pourquoi ne peux-tu pas te souvenir
Est-ce trop d’une bonne chose
Le garder est dangereux
Tu es totalement en sommeil profond
Regard vide et un chuchotement, mais qui juges-tu
Je pensais que tu serais différent
Tu es totalement en sommeil profond

Une mission spéciale
Est-ce trop d’une bonne chose
Décoincé sous la pression
Etait-ce trop d’une bonne chose
Non-clémence confinée
Est-ce trop d’une bonne chose
Un nouveau type de danger, tu es totalement en sommeil profond

Espoir en révision, légère erreur de calcul
Tout est allé en montage, tu es totalement en sommeil profond

Un regard vide et un chuchotement
Je pensais que tu était différent
Mais qui juges-tu
Je pensais que tu était différent
Tu es en sommeil profond

Vous devez tuer Cap’tain Stupide

Oh mon Dieu, nous avons beaucoup de gens stupides
Faisant beaucoup de choses stupides
Pensant beaucoup de pensées stupides
Et si vous voulez en voir une
Regardez juste dans un miroir

Vous devez tuer Cap’tain Stupide, ne pouvez-vous le voir
Aujourd’hui nous commençons le nouveau chemin, nous sommes Suicidal
Vous devez tuer l’ancien chemin, nous le ferons meilleur
Ne joindrez-vous pas notre mission, ne soyez pas stupides
Vous devez tuer Cap’tain Stupide
Vous devez tuer Cap’tain Stupide

Des frères tuent des frères, quoi de neuf l -dedans ?
Ne voyez-vous pas qu’ils se marrent, ce n’est pas drôle
Des bébés font des bébés, ce n’est pas de l’amour
Vous êtes juste complètement saoul, un peu de respect

(Refrain)
Vous devez tuer Cap’tain Stupide
Vous devez tuer Cap’tain Stupide

Et je ne comprends pas pourquoi
Les gens invitent Cap’tain Stupide dans leurs vies
Le traitant comme un super-héros
Le glorifiant quand il n’est rien qu’un super-voyou
Et tu vois, tu es celui qui vas devoir l’arréter
Car tu es celui qui l’a lancé

Oh, qu’est-ce qu’y as ?
Alors maintenant tu dis que la vie est nulle
Bien, quatre vingt dix neuf pour cent d’elle est
Ce que tu en fais …
Alors si ta vie est nulle, tu es nul

Qu’elle est cette merde que tu fumes, faisant l’imbécile
Perdant ta vie pour rien, quand tu es quelqu’un
Enfer qu’est-ce que tu penses, pollution mentale
Tu dois revenir aux commandes, c’est ta vie crétin

(Refrain)

Qu’est-ce qu’y as maintenant ?
Oh, alors tu dis que tu as peur d’y faire quelque chose
Bien, tu ferais mieux d’avoir peur de ne rien y faire
Car si tu ne tues pas Cap’tain Stupide
Cap’tain Stupide tu tueras
Vous devez tuer Cap’tain Stupide—-Imbéciles

Je te haïrais mieux

Dans ce monde sans harmonie
Où il n’y a pas de paix et pas de raison
J’ai pu survivre et survivre pacifiquement
Jusqu’ ce moment où tu es tomber sur moi

(Refrain)
Car je
Je te haïrais mieux
Car je
Je te haïrais mieux

Tu devrais regarder comment tu diriges ta haine
Ou tu recevras une part de mon trait(ement) naturel
Avant que tu ne reçoives tu dois juste attendre
Car je n’ai pas le temps de riposter

(Refrain)

Je, je te haïrais mieux
Je te haïrais mieux

Je n’essayes pas de plaire ou de décevoir
Je t’éclaires juste pour que tu ne sois pas naïf
Je vais te dire une chose que tu ferais mieux de ne pas oublier
Ma haine est meilleure donner qu’ recevoir

(Refrain)

Je, je te haïrais mieux
Je te

Quel chemin pour la liberté

Liberté—-quelqu’un peut-il me montrer le chemin pour la liberté
Liberté—-quelqu’un connaît-il le chemin pour liberté

Je ne suis pas l pour douter de toi, j’ai juste tant entendu sur toi
Ne garderas-tu pas un endroit pour moi
J’espère que tu me laisseras te choisir
Je n’abuserais jamais de toi
S’il te plaît accepte ma sincérité

(Refrain)
Liberté—-Je te veux
Liberté—-j’ai besoin de toi
Liberté—-quel chemin pour la liberté
Liberté—-je veux te tenir
Liberté—-je veux te connaître
Liberté—-ne peux-tu m’envoyer vers la liberté

Bien que quelque uns puissent te renier
J’aimerais t’essayer
J’ai besoin de cette opportunité
Mon passé été désuni
Mon futur je le réécrirais
Change ma vie si j’ai besoin d’être

(Refrain)

Quel chemin pour la liberté
Quel chemin pour la liberté

Liberté—-quelqu’un peut-il me montrer le chemin pour la liberté
Liberté—-quelqu’un connaît-il le chemin pour liberté

Donnes moi un peu de liberté Quel chemin pour
Donnes moi un peu de liberté Quel chemin pour

ça va mal

ça va mal dans mon côté sombre
Mon esprit suinte, mon cœur
Il commences une réaction chaîne
Voil comment la douleur a tout commencer

ça va mal où personne ne peut voir
C’est une vision triste triste
Le sentiment devient juste plus fort
Je te vois, je mets juste un sourire
J’essaye de le couvrir
Mais je ne peut le garder trop longtemps

Le temps se fige, comme je ment la place
J’essaye de bloquer dehors le brai
Dans ma tête ça continue sonner
Alors je broie et broie sur moi-même
J’essayes de me réveiller
Mais je ne peut pas car je ne rêve pas

ça va mal dans mon côté sombre
Avec aucune libération ou échappatoire
Je ne crois pas au pardon
C’est un viol émotionnel

ça va mal où personne ne peut voir
C’est une vision triste triste
Aucun suspens sur ce qui arriveras
De la terreur fracturée remplie ma paix
Choquant mes sens
Me laissant vide triste et creux

Le temps se fige, comme je ment la place
J’essaye de bloquer dehors le brai
Dans ma tête ça continue sonner
Alors je broie et broie sur moi-même
J’essayes de me réveiller
Mais je ne peut pas car je ne rêve pas

(Refrain)
ça va mal ça va mal
ça va mal ça va mal
ça va mal ça va mal
ça va mal ça va
ça va mal

ça va mal dans mon côté sombre
Secouements et tremblements par mon âme
Surveillance rationnée des dommages
Il ne reste rien contrôler

ça va mal maintenant, je suis face face
Avec le vide
Qui fait écho dans l’obscurité
Comment pourrais-je combattre quand je ne vois pas quoi combattre
A contrecœur comment pourrais-je même le stopper
Tout l’enfer se casse librement
Maintenant la panique diriges comme les émotions flambent

ça va mal mal mal mal mal
ça va mal
Je suis fatigué

(Refrain)

ça va mal dans mon côté sombre

Où est la vérité

Tard dans la nuit, c’est le moment je ne peux l’oublier
Je navigue dans l’obscurité mais ce n’est pas dormir
J’entends le son, se pourrait-il que j’ai reçu le message
Mais le message n’était pas mon intention
Ne peux-tu voir il y a un fou qui travaille
Il fait des heures supplémentaires
Trop heureux avec la douce scène de la dénégation
Tu es inconscient des signes

C’est un étranglement pour la raison
Mais la seule chose que je sache

Pas de surprise, il ment plus et tu continue gémir
Enfer que dis-tu
Et tu voles voles voles avec des mensonges mensonges mensonges
Où est la vérité, où est la vérité, pourquoi mens-tu
Abus de vérité, quelle utilité, ce n’est pas un jeu auquel tu joues
Comprends-tu ce que je dis
Et tu es haut haut caché avec des mensonges mensonges mensonges
Où est la vérité, où est la vérité, où est la vérité

Je ne suis pas toi tu n’es pas moi, c’est la différence
Alors tu ne peux nier que nous sommes les mêmes
Quel est la pointe, c’est ce qui pique hu exactement
Prends une seconde aidant pour la faute
Pas une rumeur, pas une bombe, pas un avertissement
Une condition dont personne ne devrait douter
Il y a un tic tac tic tac
Tiquant dans ma tête tu dois l’enlever

Je ne peux encore nier la raison
Car c’est la seule chose que je connaisse

Pas de remords, le danger cours, et tu continue gémir
Tu ne sais pas ce que tu dis
Et tu voles voles voles avec des mensonges mensonges mensonges
Où est la vérité, où est la vérité, pourquoi mens-tu
Malade mentalement, une maladie tu as attrapé
Est-ce un jeu auquel tu joue, comprends-tu ce que je dis
Et tu es haut haut caché avec des mensonges mensonges mensonges
Où est la vérité, où est la vérité, où est la vérité

C’est un étranglement pour la raison
Mais la seule chose que je sache

Trop de détournements, le dosage se répand
Et tu continues gémir, enfer que dis-tu
Et tu voles voles voles avec des mensonges mensonges mensonges
Où est la vérité, où est la vérité, pourquoi mens-tu

Régler pour perdre, pourquoi as-tu choisi
Ce n’est pas un jeu auquel tu joues, comprends-tu ce que je dis
Et tu es haut haut caché avec des mensonges mensonges mensonges
Où est la vérité, où est la vérité

Où est la vérité, où est la vérité, où est la vérité
Où est la vérité, où est la vérité, où est la vérité
Tu mens !