1989 – Controlled By Hatred / Feel Like Shit … Deja Vu

Maître d’aucune pitié

Nique ça !
Il est un porteur de mort, une cigogne l’envers
Il te bénie avec la maladie
Car l’amour est une malédiction
L’arsenic dans ton Coca, la bombe dans ton courrier,
Il disparaît en vitesse
Mais laisse une traînée sanglante

(Refrain)
Tu tombes genoux, tu modères tes prières
Mais tu ne peux repousser le jour de ton jugement

Il y a un coup ta porte, qui ce pourrais être ?
Tu as un nouvel ami qui va te libérer
Il fait une liste, il la vérifie deux fois
Aucune somme d’argent n’arrêtera ce vice (fléau)

(Refrain)

Aucune pitié, aucune pitié, aucune pitié, tu veux de la pitié ?
Aucune putain de pitié ! Oh non
Avec le clignement d’un œil, le claquement d’un doigt
Maintenant l’odeur de la mort est tout ce qui subsiste
Un docteur de la mort avec un PhD (doctorat), un spécialiste en souffrance pure

(Refrain)

Vois tu es mal avec lui quoique tu penses
Et maintenant tes pires cauchemars se réalisent
Tu hurles et cries tu implores et supplies
Mais il a ton âme et c’est tout ce dont il a besoin
Il est le maître, maître d’aucune pitié, aucune pitié, aucune pitié

(Refrain)

Comment pourrais-je rire demain

Ici je suis assis et je regarde mon monde tomber en miettes
Je crie l’aide mais il n’y a personne aux alentours
Hurlant silencieusement je tape ma tête contre le mur
Il semble que personne n’y porte aucune attention

Toujours une émotion, mais comment puis-je expliquer – comment puis-je expliquer
C’est un peu comme le parfum d’une rose, avec des mots je ne peux l’expliquer – c’est la
[ même chose avec ma douleur
Attrapé dans l'émotion - passe au dessus de ma tête- passe au dessus de ma tête
Parfois je dois penser en moi-même si c'est la vie ou la mort. Suis-je vivant ou suis-je mort

L'horloge continue son tic-tac, mais rien d'autre ne semble changer
Les problèmes ne se résolvent jamais - ils se réarrangent juste
Et quand je pense tout le temps que j'ai eu
Si peu de bon - Autant de mauvais / Certain furent bon - la plupart furent mauvais

Je recherche de la personnalité et je cherche des choses que je ne peux voir
Amour et paix clignotent travers mon esprit - douleur et haine sont tout ce que je trouve
Je ne trouve aucun espoir ou rien de nouveau - Jamais eu un rêve devenant réalité
Mensonges et haines et agonie - Par mes yeux c'est tout ce que je voit

Si je me met crier - Essuieras-tu mes larmes ?
Si je mourrais - Seigneur s'il te plaît garde au loin mes peurs
Avant que je ne fonde en sanglot - la dernière chose que je dirais
Comment pourrais-je rire demain - si je ne peux même pas sourire aujourd'hui

Aujourd'hui Aujourd'hui - quand je ne peux même pas sourire aujourd'hui
Aujourd'hui Aujourd'hui - quand je ne peux même pas sourire aujourd'hui
Comment pourrais-je rire demain - quand je ne peux même pas sourire aujourd'hui
Comment pourrais-je rire demain - quand je ne peux même pas sourire aujourd'hui

Juste une autre chanson d'amour

Bien je devais juste éteindre la radio
Mais pas avant d'avoir entendu treize chansons propos d'amour d'une traite
Bien je ne sais pas ce que la prochaine chanson seras
Mais je comment les paroles vont paritr
Ils chanteront " Oh bébé, bébé, bébé, bébé, bébé, bébé je t'aime tellement "
Alors tout le monde ne viendra-t-il pas chanter car il vient juste une autre chanson d'amour

J'ai besoin de toi comme j'ai besoin d'un trou dans ma tête
J'ai besoin de quelqu'un pour voler mon argent et souhaiter que je sois mort
J'ai besoin de quelqu'un pour toujours me réprimer
Et partout où je vais elle veux traîner

(Refrain)
Penses-tu réellement que les rêves se réalisent
Penses-tu réellement que tu trouveras quelque chose de nouveau et merveilleuxPenses-tu réellement que quelqu'un t'attendsPenses-tu réellement que l'amour est prochePenses-tu réellement que c'est moi chériPenses-tu réellement que je veux entendreJ'ai besoin d'une nana qui a des goûts dispendieuxQui ne soit pas effrayer de tout l'argent qu'elle gaspilleTu veux que je t'achètes une rivière de diamants !Bien je soupçonne que je ne t'achèterais pas une chose !(Refrain)Mais je continue direJe ne tomberais pas amoureux aujourd'huiBien je pourrais te dire que tu es la seule que j'aimeEt comme tes yeux luisent comme les étoiles au-dessusEt que je porte une image de toi sur mon cœur
Et qu'aussi longtemps que nous vivrons nous ne nous séparerons jamais
Et que tu es la personne la plus importante dans ma vie
Mais je ne peux m'y prendre avec une petite amie, comment vais-je m'y prendre avec une
[ femme

Amour-haine amour-haine amour-haine amour-haine amour-haine amour-haine amour-haine
[ amour-haine
J'aimes, aimes, amies te détester mais je detesterais, detesterais, detesterais t'aimer

Bien je pourrais te promettre tout mon amour
Mais ne ferais de moi qu'un second ou plus
Et si tu attends d'être mon unique et seule
Tu vas découvrir ce que c'est d'être horriblement seule
Ta chanson était bonne pour un moment - Mais ton air s'est démoder

Tu câliner et embrasser toute la nuit
Mais je sort avec mes amis ce soir
Et je n'est pas besoin de quelqu'un pour agir comme ma mère
J'en ai déj une - Je n'ai pas besoin d'une autre

(Refrain)

Mais bien sur elle est belle
Après une ou deux bouteille de vin
Et elle est effacée
Quand mon esprit n'est pas bien
Et je te promettrais tout chérie

Réveiller les morts

Gardés sous la protection de Mère Nature
Reposants dans la sécurité de leurs tombes
Protégés par six pieds de terre et de roche
La pelle est la clef avec laquelle leurs portes s'ouvrirons
Pourquoi reposeraient-ils si tranquillement
Quand nous sommes au-dessus dans la souffrance pure
Je me fous qu'ils soient déj morts
Ce n'est pas assez pour me satisfaire

Alors nous attendons jusqu'aux douze coups de minuit
Alors nous déchaînerons le plus noir du pouvoir
Les portes de l'enfer ouvrirons un nouveau jour du jugement dernier
Maintenant est le temps où les morts payerons
Pourquoi reposeraient-ils si tranquillement
Quand nous sommes au-dessus dans la souffrance pure
Je me fous qu'ils soient déj morts
Ce n'est pas assez pour me satisfaire
Réveiller les morts, réveiller les morts, réveiller les morts

Tous debout !
Les portes de l'enfer s'ouvrent la terre tremble et bouge
Maintenant leurs pardons sont au-dessus de leurs prières pour leurs fautes
Les mausolées bombardés maintenant sont dévorés par les flammes
Quand les morts sortirons leurs corps nous mutilerons

(Refrain)
Voler - Voler leurs tombeaux dérober leurs os
Cogner - Cogner nos têtes leurs cris et leurs gémissements
Soigner - Soigner leurs blessures que même le temps ne peut cicatriser
Bientôt - Bientôt nous saurons quel bien cela peut faire

Ce n'est pas une damnation ou un acte de Dieu
Maintenant les morts ils montent déchirant le gazon
Le purgatoire devras attendre, mais comment ce peut-il être
Les morts sont libres - les morts sont libres

(Refrain)

Réveiller les morts - tu disais que cela ne ce feras pas
Réveiller les morts - tu disais que cela ne ce verras pas
Réveiller les morts - tu disais que tout cela n'était que mensonges
Réveiller les morts - maintenant les morts se tiennent devant nos propres yeux

Le silence retentit la terre s'ouvre grand
L'histoire se répète, ré-enterrés ils meurent
Ils retourne leur sommeil dans le sous-sol de la terre
Maintenant ils ne reposent pas si tranquillement
Comme ils ont goûtés notre souffrance
Je m'en foutais qu'ils soient déj mort
Ce n'était pas assez pour me satisfaire

Retournés leurs tombes maintenant ils reposent
Ce n'est pas un jeu pour le novice jouer
Ne répète pas un mot de peur tu as été prévenu
La punition de l'enfer est l'obscurité et le mépris
Ne répète pas un mot du sermon dit
Un prêtre pour les morts, ne joue pas avec la mort
N'essaye pas de comprendre ce qu'il se passera
Tu ne peux comprendre, s'il te plaît ne comprends pas

Réveiller les morts - Et nous serons
Réveiller les morts - Tout se lève
Réveiller les morts - Nous allons réveiller les morts
Réveiller les morts

J'ai dit les mots qu'ai-je fait
Je pensais qu'c'était cool, Je pensais qu'c'était drôle
Les mots que je dit ils commencent changer
Les syllabes maintenant se ré-agencent
Un langage que je ne peux comprendre
Je ferme ma bouche ça ne fini pas
Les entrailles de la nature s'ouvrent grand
Je ne peux bouger je ne peux me cacher
Je ne peux croire les choses que je voie
Les morts sont libres, les morts sont libres
Je ferme les yeux et prie que ce ne soit pas vrai
Leurs présence est proche de la froideur je ressent
Qu'ai-je fait Seigneur s'il te plaît pardonne moi
Une fois déj ils sont morts, mais maintenant ils vivent
Je réveille les morts, je réveille les morts, je réveille les morts, je réveille les morts !

Lave les lépreux
Libère les démons
Réveille les morts !

Réveiller les morts . . .
. . .

Contrôlé par la haine

Je vois le monde il dort si loin d'ici
Regardant en arrière sur hier
Ne me laissant plus rien dire - Contrôlé par la haine

La terreur dirige mon monde, Seigneur s'il vous plaît dites moi pourquoi
Je suis genou, je commence crier
Je vis ma vie, c'est un autre mensonge - Contrôlé par la haine

C'est bon, je ne suis pas fier de [le] dire
Mais je vais juste me débarrasser de ma culpabilité, ça peut attendre un autre putain de jour

Je te recherche et maintenant tu es juste ma portée
Et maintenant tu vas apprendre une leçon que moi seul je puis enseigner
Maintenant je la maîtrise, maintenant je ne la maîtrise pas
Maintenant je commence hurler, c’est ce quoi tout se rapporte, crie le
Peux tu voir ce quoi tout se rapporte, crie le
Maintenant tu sais ce quoi tout se rapporte

Alors tu peux marquer une autre qui a perdue
Calculer le coût social
Tu ne sais pas ce qui est l’intérieur de moi
Une folie mauvaise fait rage

Cerveaux brouillés j’ai un esprit grillé
Regarde dans mon cœur dedans aucune bonté tu ne trouveras
Je tourne le dos toute responsabilité
Je n’ai pas de place pour toute ta sensibilité/susceptibilité
Maintenant je la maîtrise, maintenant je ne la maîtrise pas, maintenant je commence prier
Juste un autre putain de péché, pourquoi ne puis-je jamais gagner ?
Il semble que je ne gagne jamais, c’est un péché après péché après péche
Pourquoi ne puis-je jamais gagner ?

Qui suis-je ?
Je ne ressent aucune douleur

Je me bouche les oreilles et maintenant je vois si clairement
Je dort au loin laissant juste toutes mes peurs
Pas un son, mais j’entends toujours – Contrôlé par la haine

Et maintenant le monde il dort si loin
Regardant en arrière sur hier
Ne me laissant plus rien dire – Contrôlé par la haine

Je ne pensais pas que je pourrais jamais essayer
Maintenant des larmes de joie je commence crier
Je libère mon âme et maintenant je vole – Contrôlé par la haine

L’homme-sirène dit
 » Quel est ton nom ?  » – il dit
 » Quel est ton nom ?  » – il dit
 » Quel est ton nom ?  » – je dit
 » Tu connais mon nom, tu connais mon nom !  »
Quel est ton nom ? – mon nom est terreur !
Quel est ton nom ? – mon nom est douleur !
Quel est ton nom ? – et tu es ma raison
Je suis contrôlé pas la haine, contrôlé, contrôlé par la haine
Ma haine

Cela va doit va doit va doit devenir meilleur
Cela va doit va doit va doit devenir meilleur
Cela va doit va doit va doit devenir meilleur
Maintenant mon monde, mon monde entier est contrôlé par la haine
Le monde, mon monde entier est contrôlé par la haine

Qui suis-je ?
Je ne ressent aucune douleur !
Ce pourrait-il ?
Je suis devenu fou . Contrôlé par la haine

Choisir ma propre façon de vivre

Ma vie
Les gens n’essayent pas de me dire comment vivre ma vie
N’essayent pas de me remplir de faux espoirs et de mensonges
Me montrer la vérité ils disent qu’ils me montreront la lumière
N’essayent pas de me dire que je me trompe quand je sais avoir raison
Car je n’en ai pas besoin, je n’en ai pas besoin, tout ce dont j’ai besoin est de
Choisir ma propre voie, choisir ma propre façon de vivre

Je suis mauvais comme l’enfer et je ne vais pas supporter
Et si tu penses que je suis fou je pense que tu est dans une putain d’erreur
Tu m’enfermes, mais tu ne peux me chasser
Tu peux couper ma langue, mais je continuerais de hurler et crier

Choisir ma propre façon de vivre – quoi de neuf avec ça ?
Car je choisis ma propre façon de vivre

Je ferais mieux d’avoir un centime qu’un cœur d’or
Je ferais mieux de mourir jeune que de faire comme je dis
Je n’est jamais été un de ceux qui abandonne un combat
Je vais dormir tout le jour alors je pourrais me déchaîner déchaîner déchaîner toute la nuit

Enfer je n’en ai pas besoin, je n’en ai pas besoin, tout ce dont j’ai besoin est de
Ma destination est ma propre décision
Vivre vite, ma seule religion
Je ne fais confiance personne car je ne suis pas un putain d’imbécile
J’ai appris moi-même je n’ai pas besoin d’aucune école

Choisir ma propre voie – quoi de neuf maintenant ?
Choisir ma propre voie – directement
Choisir ma propre voie – ce n’est pas ça ma vie
Choisir ma propre voie – et je n’ai besoin de personne d’autre

Déprimé … Déj vu

Ne m’as tu pas dit que je rêvais car j’ai été l avant
Mais cela ne signifie pas que je veuille venir de l plus longtemps !

Car je suis déprimé – mais qui es tu pour dire
Je ne savais pas que je devais avoir une autorisation pour ressentir cela
Je suis déprimé – moment après moment
Alors n’essaye pas de me dire que c’est tout dans mon esprit
Je suis déprimé – mais tu ne fais pas vraiment attention
Excepté mon Dieu il utilise un mot de quatre lettres ici

Je suis déprimé – Qui suis-je pour toi ?
Je suis déprimé. Déj vu
Et quand je suis déprimé, je suis déprimé !

Je suis déprimé – Je suis désolé de dire
Putain penses-tu que j’aimes ressentir cela
Je suis déprimé – que veux tu que je fasse
Je suis déprimé, déj vu !

Ce n’est pas mon imagination
J’ai perdu toutes pensées et concentration
Le temps court jour après jour
Mais je ressent toujours la même putain de chose
Je suis déprimé, déj vu !

Se sentir toujours déplacé
Se cachant derrière un visage souriant
Il n’y a juste pas de joli mot
Putain ne peux tu voir que ça fais mal !

Tu sais je déprime – déj vu
Je déprime – déj vu
Je déprime – déj vu
Et quand je déprime je déprime

C’est pas facile

Cyco !

Facile facile, c’est pas facile
De dire ce que je ressent quand rien ne semble réel
Pas facile, c’est pas facile
D’être l’ami de quelqu’un quand la douleur elle de finie pas
Pas facile, c’est pas facile
De rester dans le combat quand rien ne se passe bien

Facile je dois rendre ça facile, je dois rendre ça facile

Cyco !

Facile c’est pas facile d’ouvrir ton cœur quand l’amour l’a déchiré en morceaux
Pas facile c’est pas facile de lever la tête quand tu veux t’asseoir et crier
Pas facile c’est pas facile de tomber genou et dire Seigneur aidez moi s’il vous plaît
Facile je dois rendre ça facile, Oh s’il vous plaît, s’il vous plaît, s’il vous plaît facile

Facile facile, c’est pas facile
Je dois dois rendre ça facile
C’est pas facile
C’est jamais facile

Comment pourrais-je rire demain

Ici je suis assis et je regarde mon monde tomber en miettes
Je crie l’aide mais il n’y a personne aux alentours
Hurlant silencieusement je tape ma tête contre le mur
Il semble que personne n’y porte aucune attention

Toujours une émotion, mais comment puis-je expliquer – comment puis-je expliquer
C’est un peu comme le parfum d’une rose, avec des mots je ne peux l’expliquer – c’est la
[ même chose avec ma douleur
Attrapé dans l’émotion – passe au dessus de ma tête- passe au dessus de ma tête
Parfois je dois penser en moi-même si c’est la vie ou la mort. Suis-je vivant ou suis-je mort

L’horloge continue son tic-tac, mais rien d’autre ne semble changer
Les problèmes ne se résolvent jamais – ils se réarrangent juste
Et quand je pense tout le temps que j’ai eu
Si peu de bon – Autant de mauvais / Certain furent bon – la plupart furent mauvais

Je recherche de la personnalité et je cherche des choses que je ne peux voir
Amour et paix clignotent travers mon esprit – douleur et haine sont tout ce que je trouve
Je ne trouve aucun espoir ou rien de nouveau – Jamais eu un rêve devenant réalité
Mensonges et haines et agonie – Par mes yeux c’est tout ce que je voit

Si je me met crier – Essuieras-tu mes larmes ?
Si je mourrais – Seigneur s’il te plaît garde au loin mes peurs
Avant que je ne fonde en sanglot – la dernière chose que je dirais
Comment pourrais-je rire demain – si je ne peux même pas sourire aujourd’hui

Aujourd’hui Aujourd’hui – quand je ne peux même pas sourire aujourd’hui
Aujourd’hui Aujourd’hui – quand je ne peux même pas sourire aujourd’hui
Comment pourrais-je rire demain – quand je ne peux même pas sourire aujourd’hui
Comment pourrais-je rire demain – quand je ne peux même pas sourire aujourd’hui